Un autre c***s d’article sur la productivité (Partie 1)

Je crois fondamentalement que la productivité et le bonheur sont intimement liés. Quand ma blonde a une semaine productive et qu’elle peint plus de toiles qu’à l’habitude, je la sens plus accomplie, plus positive et plus heureuse. C’est pareil pour moi! Quand j’ai signé de bonnes ententes, que j’ai créé du bon contenu ou que mes clients qui trippent sur leur système, l’impact positif sur ma vie est sans pareil. L’objectif de mon article est de vous partager mes trucs de base pour être ultra productif rapidement. Surtout, j’espère vous donner envie de développer votre mindset par rapport à la productivité.

Alors oui, encore un autre c***s d’article sur la productivité! En 2019, je lisais 1 à 2 livres par mois sur la productivité et le focus. Si vous me lisez depuis quelque temps, vous savez probablement que j’ai écrit 80,000 mots en 1 mois et que pendant un bout de temps, j’écrivais minimum 10,000 mots par semaine. J’ai aussi créé des capsules vidéos et fait des podcasts. Maintenant, je focalise davantage sur les vidéos, parce que j’aime ça et que c’est plus rapide!

Le twist dans tout ça, c’est que je dois aussi opérer Gro, faire de la consultation, faire le développement des affaires et organiser les #GrowthGames…et vous savez quoi? J’y arrive! J’ai découvert en lisant la douzaine de briques sur la productivité que sans le vouloir, j’appliquais deux méthodes pour être ultra productif: Le Hyperfocus et le Deep Learning. La chose la plus importante à retenir de ces livres? Pour être productif, il faut avoir le contrôle sur votre attention et votre focus…ça tombe bien, c’est exactement de ça qu’on va parler!

Mais hey, c’est quoi être productif?

J’ai ma vision bien à moi là-dessus, une combinaison des livres que j’ai lus ces derniers temps et du comment je l’imagine dans ma tête. Ouais. Dans ma tête.

Imaginons que les tâches sont constituées de plusieurs blocs qui valent tous 1 unité. Certaines tâches sont simples et comportent peu de blocs, tandis que d’autres tâches sont plus complexes et comportent plus de blocs.

Quand j’organise mes journées, je mesure la quantité de focus et de temps que mes tâches vont nécessiter. J’évalue le nombre de « bloc(s) par tâche » et je fais une micro introspection pour voir si ça fait du sens et m’assurer d’avoir l’énergie nécessaire. Par exemple, faire le mapping des processus en entreprise avec une équipe de 5 personnes, c’est exigeant. Alors qu’écrire du contenu, ça l’est beaucoup moins. Je calcule les tâches à l’aide de ce petit calcul super simple:

1: Complexité de la tâche (de 1 à 3)

2: Stress relié à la tâche (de 1 à 3)

3: Focus nécessaire pour réaliser la tâche (1 à 3)

Ensuite, je multiplie par le nombre d’heures.

Voici quelques exemples:

Bien évidemment, je ne fais pas des tableaux comme ça chaque jour. Mais je réfléchis aux tâches que j’ai à faire et j’évalue approximativement le nombre de blocs. Le plus grand nombre de « blocs » que je « livre » dans une journée, le plus que je considère ma journée comme productive. Si je fais 2 mappings dans ma journée, c’est cool! Si j’ai nettoyé mon bureau et que j’ai écrit un article pendant 3 heures…meh. En général, je vise 40 points par jour. Pas trop, parce que sinon, je risque de me brûler.

Comment le focus et l’attention fonctionnent-ils?

Nous sommes continuellement bombardés. 11 millions de bits d’information par seconde. Nos sens sont de plus en plus sollicités et l’impact de la technologie sur notre vie est sans précédent. Sur ces 11 millions de bits d’information, combien pensez-vous que votre cerveau est capable d’en traiter simultanément? 40 bits. 40 bits, ça représente 0,0003% de toute l’information que votre cerveau reçoit à chaque seconde! Notre cerveau doit donc faire fonctionner un paquet de trucs sur le pilote automatique, comme respirer, bouger, penser, etc.

En fait, nos pensées sont sur le pilote automatique environ 80% du temps! Ce qui veut dire que vous portez attention à ce que vous pensez uniquement 20% du temps. Grâce à l’hyperfocus et la méditation, j’arrive maintenant à contrôler de plus en plus mon focus et mon attention.

Il faut voir l’attention comme un tuyau. Les tâches sur lesquelles nous focalisons ainsi que les distractions qui nous atteignent occupent un certain espace de ce tuyau. Je n’ai pas besoin de vous expliquer pendant des heures que les distractions sont l’ennemi #1 de la productivité! Voici quelques exemples de distractions:

  • Les courriels, les SMS, les IM
  • Nos collègues et les meetings
  • Les médias sociaux
  • Les podcasts
  • Nos pensées (!!!)

J’ai inscrit les premières distractions qui me sont venues en tête. Ce qui est extraordinaire avec les distractions, c’est que la plupart sont contrôlables! Je vous explique plus loin dans l’article comment vous pouvez combattre les distractions et vous créer un environnement ultra productif.

Notre cerveau fonctionne comme un ordinateur

Plus vous êtes distrait lorsque vous essayez de focuser sur une tâche qui demande votre attention, plus il sera difficile de l’accomplir, évidemment. Votre attention fonctionne comme la RAM de votre ordinateur; si vous essayez de faire plusieurs tâches en même temps, il y a de fortes chances que vous ne soyez pas productif et pire, que vous fassiez des erreurs. Pourquoi?

Lorsque vous travaillez sur une tâche complexe, celle-ci occupe une grande partie de votre attention et de votre « tuyau » à informations. Si, en plus d’essayer de réaliser votre tâche, vous êtes distrait par vos pensées, vos collègues, une vidéo sur un écran, etc., il reste évidemment moins de place libre pour votre cerveau à traiter de l’information.

À l’opposé, lorsque vous exécutez une tâche et que vous êtes hyperfocus, vous aurez probablement de l’espace « non utilisée » dans votre tuyau à information. À cet instant, votre cerveau cherchera des façons d’effectuer la tâche plus efficacement et de façon plus créative. Si vous vous concentrez sur une seule et unique tâche et que vous n’êtes pas distrait par des éléments externes ou internes (vos pensées), vous avez de fortes chances d’être en hyperfocus et d’être jusqu’à 8 fois plus productif.

Toutefois, il y a deux conditions pour que votre cerveau vous donne toute sa puissance et de vous permettre d’être hyperfocus:

  • Vous devez avoir l’intention d’exécuter la tâche
  • La tâche que vous devez réaliser doit être significative

Au mois de juin 2019, j’étais tellement impliqué dans la création d’articles de blogue et j’étais tellement convaincu que ce que j’écrivais était pertinent et offrait beaucoup de valeur à mon auditoire, que je suis tombé plusieurs fois en hyperfocus pendant plusieurs heures d’affiliées. J’ai même écrit 10 000 mots d’un coup!

Le multitasking, c’est pour les coordos

À moins que votre travail soit de la coordination en temps réel, vous devez absolument limiter le multitasking, qui consiste à plusieurs tâches en même temps. Imaginez l’espace que peuvent occuper plusieurs tâches en simultané dans votre tuyau à informations. Les risques d’erreurs sont beaucoup plus élevés lorsque vous « multitaskez » et vous êtes beaucoup moins productif.

Lorsque j’écris, j’utilise le logiciel de documentation et de gestion notion.so. C’est un outil en SaaS (un logiciel dans les nuages que je paie par mois) que j’accède dans un navigateur comme Chrome ou Firefox.

Lorsque j’utilise des SaaS, je peux facilement être distrait par plein de choses, comme mes notifications Slack, Monday, Facebook, etc. Voici ce que je fais pour être le plus focus possible et par le fait même, super productif.

  1. Je m’assure que 100% des notifications sont fermées.
  2. J’ai uniquement les onglets pertinents d’ouverts dans mon navigateur.
  3. J’ai uniquement les applications pertinentes d’ouvertes.
https://s3-us-west-2.amazonaws.com/secure.notion-static.com/2869a803-02dd-41ef-9568-8ef19fbe1620/Comment_tre_plus_productif.png

C’est quoi les prochaines étapes pour être hyper productif?

J’ai commencé à écrire cet article en novembre 2019. On est présentement le 1erSeptembre 2020. Petit décalage ici! Toutefois, comme j’aime ça être productif, tout de suite après avoir terminé la partie 1 que vous lisez présentement, je vais me mettre à l’écriture de la partie 2 et j’ai bien l’intention de la terminer aujourd’hui!

Dans la partie 2, je vous partagerai des trucs concrets sur la productivité applicables dans votre vie de tous les jours et sur l’utilisation de la technologie pour vous simplifier la vie.

Sur ce, à bientôt!

Photo de Carl Durocher, Marketeur et expert en automatisations

Carl Durocher – Mon profil LinkedIN

(Un scientifique au service des entrepreneurs)

Martech et Marketing