Comment utiliser les chatbots?

Premièrement, pour bien utiliser les chatbots, il faut comprendre c’est quoi et Ă  quoi ils servent. Les chatbots sont des « robots » qui permettent de communiquer avec nos clients, nos prospects et notre auditoire de manière automatisĂ©e. Le principe consiste Ă  crĂ©er des sĂ©quences de « Q&A » – Questions / RĂ©ponses pour aider nos utilisateurs Ă  mieux engager avec notre contenu, nos produits et nos services.

Un autre aspect super intĂ©ressant est la possibilitĂ© de faire du e-commerce directement dans Facebook Ă  l’aide de Manychat:

Chatbots

Le fonctionnement des chatbots sur Facebook est très proche de celui d’une infolettre ; on doit monter une base de donnĂ©es de subscribers pour ensuite leur envoyer des chaines de messages dans Facebook Messenger.

La grosse diffĂ©rence entre les courriel et les chatbots? Le taux d’ouverture! Tandis que les experts marketeurs vont aller chercher un taux d’ouverture entre 30% et 60% pour les infolettres, les chatbots vont, plus souvent qu’autrement, obtenir un open rate de 95% !

Important : l’utilisation effective des chatbots demande des connaissances de base en marketing numĂ©rique et avancĂ©es, voir expert, pour l’intĂ©gration Ă  un système CRM. Si vous n’ĂŞtes pas familier avec les CRM, je vous propose de lire larticle suivant.

Chatbots

Les chatbots peuvent ĂŞtre installĂ©s sur un site web et sur des applications. Chez Gro, nous avons intĂ©grĂ© un chatbot sur notre site web en utilisant notre CRM Pipedrive et un chatbot sur Facebook en utilisant le logiciel Manychat. Nous avons ensuite synchronisĂ© la plateforme avec notre CRM Pipedrive grâce Ă  Zapier. Cela nous a permis d’avoir 100% des prospects et des mises Ă  jour de notre auditoire dans notre CRM.

Grâce aux intĂ©grations et aux automatismes, nous sommes en contrĂ´le de notre environnement. Avec notre mĂ©thode, « scaler » notre croissance tout en ayant une bonne gestion de nos clients et nos prospects est beaucoup plus facile. Nous n’avons pas besoin de chercher l’information, nous devons tout simplement valider le système de temps Ă  autre et focaliser sur les tâches crĂ©Ă©es automatiquement dans notre CRM Pipedrive. Mais revenons-en aux chatbots…

Pourquoi utiliser Manychat comme outil de chatbots?

Nous utilisons Manychat comme outil de chatbot pour une raison très simple : c’est de loin le plus facile Ă  utiliser et le prix est très raisonnable. Quoique la version gratuite n’offre pas la capture d’informations, elle peut permettre de guide les utilisateurs vers de l’information pertinente et mĂŞme donner un bon coup de main au service Ă  la clientèle. La version payante, qui permet de faire du leadgen (leads generation, ou de la gĂ©nĂ©ration de prospects en français) se dĂ©taille Ă  seulement 15$/mois pour 1000 abonnĂ©s.

Si vous dĂ©sirez utiliser ou tester d’autres logiciels de bots, voici une liste :

De plus, l’intĂ©gration Ă  Manychat est très facile grâce Ă  Zapier. Les possibilitĂ©s sont pratiquement infinies, surtout si vous utilisez en plus un outil de marketing automation comme Autopilot ou ActiveCampaign, par exemple.

1. Comment établir une stratégie de chatbot avec Manychat?

La partie la plus complexe est de construire une liste d’abonnĂ©s. Il existe plusieurs mĂ©thodes, mais selon moi, la plus facile demeure le ebook ou des vidĂ©os gratuites. Peu importe le domaine, ça fonctionne ; construction, mĂ©dical, services, restaurations, etc. Il y a toujours moyen de faire un ebook de qualitĂ© pour Ă©duquer votre audience Ă  votre niche, votre marchĂ©, vos produits ou vos services.

En moyenne, uniquement 3% du marchĂ© est en processus d’achat dans l’immĂ©diat. L’objectif principal d’un chatbot est de flirter avec le 97% restant et Ă©ventuellement de les amener Ă  convertir en clients. Par exemple, si vous ĂŞtes dans le domaine mĂ©dico-esthĂ©tique (Botox), un ebook avec le titre « Les 5 erreurs Ă  ne pas faire avant un traitement de Botox » peut avoir un très gros impact et vous aider Ă  crĂ©er une base d’utilisateurs rapidement.

Les personnes intĂ©ressĂ©es au Botox y verront une opportunitĂ© de ne pas commettre l’une de ces erreurs tandis que les curieux pourraient tout simplement vouloir en savoir plus.

La prochaine Ă©tape consisterait Ă  faire de la publicitĂ© sur Facebook avec l’objectif de recevoir des messages. Par exemple, voici une pub que nous avons faite pour notre entreprise :

Chatbots

Au moment oĂą la personne clique sur « Send Message », le chatbot prendra le relais en posant des questions Ă  l’utilisateur que vous aurez dĂ©terminĂ© d’avance. Voici un exemple :

Chatbots

Lorsque les utilisateurs m’auront transmis leurs informations (courriels-tĂ©lĂ©phone-entreprise), ils seront alors ajoutĂ©s Ă  notre auditoire sur Manychat. Étant donnĂ© que nous avons synchronisĂ© tous nos systèmes, les utilisateurs qui nous auront donnĂ© leurs informations seront aussi abonnĂ©s Ă  notre infolettre et Ă  notre CRM et ils seront aussi intĂ©grĂ©s Ă  un auditoire Facebook pour pouvoir les recibler Ă©ventuellement. Pour ceux parmi vous qui sont familiers avec Active Campaign ou Autopilot, voici un aperçu de notre fonctionnement dans Autopilot :

Lorsqu’il y a un nouvel abonnĂ©, il est automatiquement ajoutĂ© Ă  la liste Gro CRM grâce Ă  Zapier.

Chatbots

2. Comment convertir les abonnés des chatbots en clients?

Il y a deux façons de faire, la méthode passive ou la méthode proactive.

La méthode pro-active consiste à créer un système de leadscoring. Au fur et à mesure que votre prospect interagit avec votre contenu, il recevra des points.

Si, par exemple, le prospect visite votre site web, un score de X points lui sera attribuĂ© dans votre CRM. Vous pouvez dĂ©cider d’un pointage total, par exemple de 100 points, et lorsque ce pointage est atteint, une tâche dans votre CRM est crĂ©Ă©e pour prendre contact avec le prospect.

C’est Ă  ce moment que vous prenez le tĂ©lĂ©phone pour contacter votre prospect et tenter de le convertir en rendez-vous ou en vente.

La mĂ©thode passive, quant Ă  elle, consiste Ă  laisser le prospect faire l’action de devenir client par lui-mĂŞme, soit par l’achat sur un site web ou par une demande de consultation. Dans cet article, nous focaliserons sur l’utilisation de Manychat avec une stratĂ©gie « passive ».

Le broadcasting grâce au chatbot

Le broadcast c’est comme vos infolettres, c’est hyper important de toujours garder le ratio 4-1-1 dans nos broadcasts. Lorsque qu’on sait comment utiliser les chatbots et que l’on applique la règle 4-1-1, les rĂ©sultats se font ressentir. Pour ceux qui ne connaissent pas le ratio, il s’agit de quatre contenus Ă©ducatifs, suivis d’un soft-sell et d’un hard-sell. Vous pouvez commencer votre premier broadcast avec un soft-sell mais il faudra rapidement enchainer avec votre contenu Ă©ducatif après.

Chatbots

La crĂ©ation des broadcasts ou des messages de bienvenue est vraiment simple. C’est très intuitif. Ça fonctionne en drag & drop et comme les choix sont simples, c’est facile Ă  comprendre. La partie la plus complexe est la segmentation de son auditoire et de la synchronisation de son broadcast avec le CRM. Pour cette partie « automations », j’offre de la formation en ligne ou de la consultation pour aider les entreprises Ă  monter leur propre système efficacement.

Voici mon premier broadcast en soft-sell:

Chatbots

Comme ma niche s’intĂ©resse plus spĂ©cifiquement Ă  notre expertise en CRM et en automation, je commence mon broadcast en leur proposant un essai gratuit de mon CRM prĂ©fĂ©rĂ©. Si la personne est intĂ©ressĂ©e, le prochain message contiendra un lien par affiliation et je propose Ă  mon auditoire de nĂ©gocier pour eux un mois supplĂ©mentaire gratuitement. Pourquoi? Pour engager avec mon auditoire. MĂŞme si mon système est automatisĂ©, je veux quand mĂŞme discuter directement avec eux pour les convertir plus rapidement en clients.

3. Comment utiliser les chatbots dans une stratégie 360

Pour avoir les meilleurs résultats possibles, il est important de maximiser notre portée sur les différents médias sociaux et sur les différents canaux de communication, en sachant comment utiliser les chatbots dans une stratégie 360. Initialement, il faut savoir que le coût pour créer le système coûte plus cher, mais à moyen terme, le retour sur investissement est solide.

Dans notre stratĂ©gie et celles de nos clients dans le domaine automobile, les chatbots sont autant la porte d’entrĂ©e que notre lead nurturing. Comme c’est super simple de qualifier notre prospect avec un chatbot et que le placement publicitaire reste compĂ©titif, il peut ĂŞtre une très bonne idĂ©e de d’ajouter Ă  notre chatbot un funnel d’entrĂ©e et du IBM (intent based marketing), par exemple.

Il vous serait aussi possible de recibler les gens qui sont rendus à un certain stade dans votre infolettre avec un message de votre chatbot très spécifique. Je vous donne un exemple :

  • Vous envoyez un courriel Ă  votre prospect qui parle du logiciel LucidChart.
  • Il ouvre le courriel.
  • Ça ajoute un tag Ă  votre contact dans Manychat et, en plus, ça l’ajoute Ă  un auditoire Facebook Ă  qui vous envoyez de la publicitĂ© sur vos formations du logiciel LucidChart.
  • Cinq jours plus tard, le prospect reçoit un broadcast avec la mention suivante :

Salut Carl!

Comment as-tu aimé mon infolettre sur Lucidchart?

Aimerais-tu pouvoir l’essayer gratuitement pendant 30 jours?

Ou bien, prĂ©fèrerais-tu t’inscrire Ă  l’une de mes formations Ă  XX$?

Ensuite, en fonction de la rĂ©ponse du prospect, on peut choisir dans quelle direction on l’amène… et surtout, le CRM se met Ă  jour automatiquement!

Le retour sur investissement des chatbots

Pour conclure, suite à nos tests, je peux vous assurer que le retour sur investissement des chatbots est ridiculement élevé… surtout si vous avez déjà un auditoire intéressant. Offrez un code promo ou un ebook à votre auditoire via un chatbot et regarder votre auditoire exploser.

La clĂ©, c’est savoir comment utiliser les chatbots!

Ça ne prend pas beaucoup de temps et en plus, c’est super facile. Si vous dĂ©sirez avoir un coup de pouce pour intĂ©grer Manychat Ă  votre stratĂ©gie numĂ©rique, faites-moi signe!

A+

Photo de Carl Durocher, Marketeur et expert en automatisations

Carl Durocher – Mon profil LinkedIN​

(Un scientifique au service des entrepreneurs)

Martech et Marketing